Ayu's Books

Commentaires sur mes lectures et autres !

posté le 09-02-2011 à 15:11:40

Balavoine parmi nous - Fabrice Lecoeuvre

Vingt-cinq ans après sa mort, une nouvelle biographie de Balavoine voit le jour. Alternant narration et témoignages, elle retrace les grandes lignes de la vie du chanteur de manière touchante.  
   Fabien Lecœuvre a choisi d’écrire des chapitres courts, de quelques pages seulement, contenant une ou plusieurs citations de Balavoine à propos d’un même sujet ainsi qu’un commentaire expliquant le contexte. Les morceaux d’interviews ont donc une place primordiale, le narrateur se rendant discret et faisant simplement le lien entre les différents extraits de témoignages.

   L’approche rappelle celle de « Balavoine » par Gilles Verlant (1), et le contenu demeure assez semblable. Cependant, on note des différences au niveau des interviews. Cette biographie met en effet fortement en avant les propos de Balavoine, les plaçant au centre de chacun des chapitres. Du coup, les citations sont longues et donc plus complètes que dans l’œuvre de Gilles Verlant. Les épisodes contés évoquent tour à tour concerts, rencontres et carrière de manière générale. Au fil des pages, Balavoine apparaît, plus humain que jamais. Il semble revivre à travers ses propres paroles, la retranscription étant vivante et les extraits soigneusement choisis. 
   Si les fans de Balavoine connaissent déjà la plupart des évènements narrés, ils demeurent toujours aussi savoureux. Ils sont tantôt majeurs - ou du moins emblématiques, tels que son altercation avec Mitterand - tantôt mineurs - morceaux d’interview sans conséquences, mais aidant à mieux connaître Balavoine à la fois en tant qu’homme et en tant qu’artiste. Le tout s’enchaîne de manière assez fluide et se lit agréablement.
   On trouve même, au milieu du livre, quelques pages de photos en guise d’interlude.

 

   Fabien Lecœuvre fait donc un sympathique cadeau aux fans, ainsi qu’aux simples curieux.
   On note cependant que cette biographie peut faire double emploi avec celle de Gilles Verlant, et qu’il vaut mieux n’en acheter qu’une des deux. J’ai une préférence pour celle de Gilles Verlant, que je trouve plus riche de par les différents points de vue : en effet, on y trouve de nombreux témoignages des proches. La mise en page est elle aussi plus agréable, avec des mises en surbrillance et des « bulles » contenant des paroles de chansons. L’esprit des deux biographies reste cependant le même, et on lit les deux avec plaisir.  

                                                                                                                                                                                      

(1) « Balavoine », Gilles Verlant (éditions Albin Michel – 2002)

« Balavoine parmi nous », Fabien LECOEUVRE

Editions du Rocher (197 p)

Paru en janvier 2011

 

 


Commentaires

 

1. Lennon  le 24-07-2012 à 01:39:29

MAPAMUNDI de Christophe Paul (630p.) version française.
Sur la plateforme Amazon kindle, à un prix promotionnel de lancement de 3€.

« Une oeuvre légère, conçue pour distraire nos soirées, plongés dans cette aventure au rythme effréné qui passionne jusqu’au bout, avec son épilogue insolite. » Silvia Gómez.
C’est un roman de divertissement, sans aucune prétention « ...difficile à cataloguer, entre thriller policier et aventure à l’Indiana Jones actualisée à nos jours. Mais cette fois-ci c’est deux jeunes femmes qui mènent le rythme effréné de l’action... » Claudia Reberte
Mapamundi est construit comme un film. C’est un thriller d’action rapide et distrayant, qui n’a d’autre mission que de vous faire passer un moment agréable, voyager et rêver.
Pour en savoir plus : http://www.amazon.fr/dp/B008CTJTZS ou http://www.amazon.com/dp/B008CTJTZS

Voici quelques liens concernant le livre :

BookTrailer en Français : http://youtu.be/SoANK3Vf9gw
Site officiel du livre en français : http://www.mapamundi-lelivre.com
Sur facebook : http://www.facebook.com/MAPAMUNDIlanovela

2. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:14:47

Severely sore cysts [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/]mac cosmetics outlet[/url] require [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/]mac makeup outlet[/url] corticosteroid,Isotretinoin is an effective [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/]wholesale mac cosmetics[/url] acne scar treatment. It works by reducing the activity of the oil glands and [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/mac-remover-water-c-14]MAC Remover Water[/url] is widely regarded as the most effective drug to fight cystic acne. [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/eyes-makeup-of-mac-c-28]Eyes Makeup of MAC[/url] However, this pill has serious side-effects [url=http://www.maccosmeticsoutletso.com/benefit-makeup-c-42]Benefit Makeup[/url] on liver and the nervous system and as such should not be used during pregnancy. To cover imperfections apply foundation first and then go [url=http://www.maccosmeticsoutleto.com/mac-hellokitty-c-17]MAC Hellokitty[/url] back.

3. Huggins  le 02-10-2012 à 11:40:48  (site)

Anger begins with folly, and ends in repentance.Canada Goose Danmark

4. cheap beats by dre   le 20-12-2012 à 03:08:24  (site)

best music headphones for iphone in life.

 
 
 
posté le 24-01-2009 à 12:35:56

Rockin' Heaven - Mayu Sakai

Sawa a choisi d'entrer au lycée Amabane...parce qu'elle trouvait l'uniforme très mignon ! Elle se rend compte que son choix s'est fait un peu trop rapidement lorsqu'elle apprend que ce lycée était, jusqu'à l'année précédente, réservé aux garçons...

De plus, elle se retrouve dans une classe où ceux-ci sont mauvais élèves et insolents envers leurs professeurs...bien que très beaux !

 

L'intrigue n'est pas (du tout) recherchée, l'histoire en elle-même est assez plate. Cependant l'héroïne est vraiment attachante, tout comme les élèves de sa classe ! En effet, ils sont "rejetés" par les autres étudiants et professeurs qui les considèrent comme étant la honte du lycée...Ils ont cette espèce de "masque" qui cache leur véritable personnalité, un classique dans ce genre de manga, mais toujours efficace.

Le graphisme m'a beaucoup plu, il est fin et détaillé.

Les garçons sont vraiment très beaux (les filles aussi, mais il y en a moins ).

J'ai apprécié le tempérament de Sawa : elle n'est pas "nunuche", elle ne se laisse pas abattre. Une sorte de Makino Tsukushi*, mais en plus jolie ! :-P

La petite histoire indépendante à la fin du volume est vraiment bien.

Bref, pas de grandes nouveautés, mais un premier tome qui annonce un nouveau shojo sympathique et distrayant !

 

*~> Hana Yori Dango

 


Commentaires

 

1. Ori  le 07-06-2009 à 14:17:31  (site)

Coucou!
Comme j'étais dans l'quipe de ta maman et qu'elle m'a parlé de toi, et que j'ai l'impression que tu es bien version quand j'étais plus jeune, je me suis dit que je me devais de passer par ici!
C'est sympa dommage que tu ais arrêté!
On se verra peut-être au Japon ^^

2. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:15:46

Belly dancing has been popularized monster beats cheap over the years as a joyful woman art, and why not, after all it has all the essential ingredients monster beats cheap that make it worthy to be cherished at moments of joy or woe. Now days belly dancing is not only practiced by female dancers, even male dancers all over have taken a deep monster beats interest in this form of art. This dance form was made popular by the Arabs, who called it raqs sharqi monster beats (riental dance?. With the passage of time, Belly dance has witnessed several alterations in its form, style, and costume and the same goes for its music.

3. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:16:20

Belly dance music is monster beats always associated with Middle Eastern Music. Improvisation of this genre has taken place with the introduction of various instruments, each of monster beatscheap monster beats which has their own specialty. Nonetheless, Belly dance music has to cheap beats by dre be such that it creates an electrifying and stimulating atmosphere and helps to ignite the fire both within the dancers and the audiences. The traditional Middle Eastern music instruments like tabl beledi, nakara, and a wide assortment of Eastern frame drums multiplies the real flavor of Belly dance.

4. cheap beats by dre   le 20-12-2012 à 03:09:00  (site)

beats by dre white solo ronaldo favorites.

5. cheap beats by dre   le 20-12-2012 à 03:32:28  (site)

beats by dre headphone best popular for this year christmas present,more and more fashion body enjoycasque beats france
casque beats pas cher
casque beats by dre

 
 
 
posté le 24-01-2009 à 12:11:01

La planète des singes - Pierre Boulle

Loin, très loin dans l'univers existe une planète en tous points semblable à la notre. A une exception près, cependant : elle est habitée par des singes...

Lorsque le professeur Antelle, Arthur Levain et Ulysse Mérou débarquent sur la planète Soror, ils découvrent un monde presque jumeau...mais où les humains sont encore à l'état sauvage ! Ils se comportent comme des animaux, tandis que les singes, eux, sont des personnes civilisées, mais qui ne peuvent (ou ne veulent) pas admettre qu'il puisse exister des hommes capables de penser...


J'ai beaucoup aimé ce classique de la science-fiction.

L'histoire est vraiment originale, et, malgré son excentricité, on y croirait presque !

L'idée se développe petit à petit : on découvre la planète Soror en même temps que le héros, ce qui est vraiment agréable. Le narrateur étant à la première personne, l'on est directement plongé dans ses aventures. Les descriptions sont très bien faites, elles permettent de s'imaginer parfaitement les scènes. Certains personnages sont vraiment très attachants, comme Nova ou Zira, par exemple.

La chute, quant à elle, est tout à fait surprenante !

Un très bon roman, divertissant et instructif.

 


Commentaires

 

1. Tiphanya  le 28-06-2009 à 21:32:37  (site)

J'ai découvert ce roman en 6e pour les besoins d'une fiche de lecture. C'était mon premier contact avec la science-fiction et je n'avais vraiment pas aimé. Cependant je garde ce roman sous la main pour pouvoir retenter un jour...

2. Huggins  le 02-10-2012 à 11:41:59  (site)


Courage and resolution are the spirit and soul of virtue.Canada Goose DanmarkCanada Goose JakkeCanada Goose

 
 
 
posté le 24-01-2009 à 11:51:17

Entre chiens et loups - Malorie Blackman

Dans un monde qui pourrait être le notre, la société est divisée en deux catégories.

D'une part, les Primas, noirs, puissants et riches.

D'autre part, les Nihils ou Néants, blancs, méprisés et pauvres.

Sephy est noire et fille d'un ministre. Callum est blanc et fils d'un rebelle.

Pourront-ils s'aimer malgré tout ?


Dans ce "Roméo et Juliette" version moderne, on découvre un monde cruel et sombre, où le racisme régit tout : emplois, logements, écoles...

Les noirs et les blancs ne se mélangent pas. C'est la règle.

Sephy et Callum sont amis d'enfance. Lorsque Callum a la chance de pouvoir aller dans le collège de Sephy, celle-ci ne sait pas comment réagir. Doit-elle l'ignorer ? L'aider ? L'éviter ?

Les narrateurs sont à tour de rôle l'un et l'autre. On voit par les yeux de chacun, on s'étonne, on s'insurge...

On est plongé dans leur histoire.

Beaucoup de dialogues, et malgré le nombre de pages (presque 400), ce roman se lit rapidement.

C'est un livre dur, mais vraiment poignant. Ce n'est pas de la science-fiction tant cela semble réel. J'ai trouvé le style très bon, les changements de personnages sont parfaitement maîtrisés.

L'idée est très bien traitée, et l'intrigue est passionnante.

Un beau roman dont le message touchera tout le monde.


"Je ne suis pas un Néant. Je suis un Nihil, oui, mais je suis un être humain. Je ne suis pas un rien du tout, un zéro, un espace vide. Je ne suis pas un Néant !"

 


 
 
posté le 24-01-2009 à 11:21:22

Ceux qui sauront - Pierre Bordage

Et si seuls les riches avaient le droit d'apprendre ?

Si les pauvres étaient condamnés à rester dans l'ignorance ?


C'est à partir de ce thème que Pierre Bordage crée son roman.

Clara est riche. Jean est pauvre. Mais il suit des cours de nuit, des cours interdits où il découvre la beauté des mots et des lettres. Où il apprend à compter, à écrire. Il devient alors un hors-la-loi. Personne ne doit connaître ses activités nocturnes. Mais un vent de renouveau souffle sur la France. Car certains veulent une société plus juste.

 

Le "Et si ?" de Pierre Bordage fait son effet. Ce roman est captivant, l'histoire originale et l'intrigue bien ficelée. L'auteur ménage le suspens tout au long du livre. Le style est agréable, et l'on s'attache aux deux héros, qui sont pourtant très différents.

Il y a des passages assez durs, ce qui ajoute aussi du réalisme.

Ce qui est aussi plaisant, ce sont les nombreux rebondissements : pas de longueurs, beaucoup d'action.

Je préfère ne pas m'étendre sur l'histoire en elle même, car cela pourrait gâcher la lecture, ce qui serait dommage !


Une réflexion intéressante sur un présent qui aurait pu être différent, et un roman palpitant.


Et en plus, je l'ai eu dédicacé ! :-)

 


Commentaires

 

1. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:17:17

Belly dancing has been popularized monster beats cheap over the years as a joyful woman art, and why not, after all it has all the essential ingredients monster beats cheap that make it worthy to be cherished at moments of joy or woe. Now days belly dancing is not only practiced by female dancers, even male dancers all over have taken a deep monster beats interest in this form of art. This dance form was made popular by the Arabs, who called it raqs sharqi monster beats (riental dance?. With the passage of time, Belly dance has witnessed several alterations in its form, style, and costume and the same goes for its music.

 
 
 
posté le 25-12-2008 à 19:51:36

Une Vie Ailleurs - Gabrielle Zevin

Liz a quinze ans, et son objectif principal est de décrocher son permis de conduire. Cependant, suite à un accident de vélo, elle se retrouve sur "Ailleurs", le monde des morts. Un lieu étrange, bien loin des idées préconçues telles que l'enfer ou le paradis...

 

Ce livre donne une nouvelle vision de la mort, vue à travers les yeux d'une adolescente totalement perdue.

L'héroïne est attachante, et "Ailleurs" est un lieu qui présente des propriétés vraiment originales. On suit Liz dans sa mort. Elle est perdue, et très choquée. Cependant, les personnes qui l'entourent feront de leur mieux pour lui redonner goût à la...vie ?

L'histoire est très bien, et le style est fluide.

Certains passages comportent quelques longueurs (la déprime de Liz est un peu agaçante au bout d'un moment), mais l'envie de connaître la suite nous pousse à continuer.

Pour couronner le tout, l'auteur a eu la bonne idée d'insérer une histoire d'amour, qui, malgré tout, apporte beaucoup au récit.

La chute est vraiment très belle, j'ai beaucoup aimé. 

Un excellent roman, émouvant et drôle qui plaira, j'en suis sûre, au adolescents comme aux adultes. ;)

J'ai aussi trouvé la couverture très belle.

 


Commentaires

 

1. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:16:59

Fine lines and wrinkles Cheap MAC Cosmetics are just among the many signs of skin aging. Aside from using anti wrinkle, mac makeup use make up to hide fine lines at the same time. When applied correctly, make up can effectively MAC BAGS hide creases MAC BLUSH and other blemishes on your skin that might make you appear five years older than your MAC Brush real age. However, when done the wrong way, it might make your wrinkles appear worse.

 
 
 
posté le 25-12-2008 à 19:35:46

Mon père est un parrain - Gordon Korman

Vince a dix-sept ans, et c'est un adolescent tout ce qu'il y a de plus banal. Enfin, il pourrait l'être, si son père n'était pas un parrain redouté de la Mafia newyorkaise ! Et les affaires de celui-ci ont tendance à se glisser dans la vie privée de Vince...Lorsqu'il tombe amoureux de la fille d'un agent du FBI chargé d'enquêter sur sa famille, tout se complique.

 

Une intrigue, une histoire d'amour, un milieu impitoyable et un héros attachant...

Tout les éléments sont présents pour créer un bon roman à suspens.

Et en effet, c'est un livre très agréable à lire ! Le style est fluide et léger, et si l'histoire est un peu longue à démarrer, l'action est ensuite très présente.

Il y a plusieurs petites intrigues en parallèle, mais l'humour est très utilisé (le narrateur étant le héros).

Les "mafieux" sont observés sous un point de vue intéressant, puisque c'est Vince qui exprime ses pensées. Bien qu'il n'approuve pas les activités illicites de son père, il parvient à nous montrer les bons côtés de certains des personnages du milieu.

Un tome deux est sorti, mais je ne l'ai pas (encore) lu. Il faut cependant savoir que la fin est très correcte et qu'on peut s'arrêter au premier tome.

En bref, un bon moment de détente, je recommande ce roman sympa à lire !

 


Commentaires

 

1. shana  le 26-05-2009 à 01:21:00  (site)

J'aime beaucoup ton blog !

 
 
 
posté le 04-11-2008 à 21:02:52

Ma vie a changé - Marie-Aude Murail

  [Extrait de la quatrième de couverture]

Si votre appartement sent inexplicablement le muguet, et éventuellement la violette, et que cette odeur vous submerge pour disparaître totalement l'instant d'après.

Si chez vous des objets changent de place mystérieusement. Si vous ne pouvez en accuser personne. [...]

Si votre voisin du dessous vient vous voir et vous explique qu'il a perdu son elfe. [...]

Alors, que vous croyiez ou non, aux choses de l'au-delà, vous pouvez être certain(e) que votre vie va changer.


 Avec un résumé énigmatique et une couverture plutôt laide, j'avoue que je n'étais pas vraiment pressée de commencer ce livre. Mais, une fois dedans, je n'ai pas décroché durant toute ma lecture !

Une fois de plus, Marie-Aude Murail prouve son talent, avec cette oeuvre drôle, originale et surprenante. L'héroïne, une femme ayant été trompée par son mari et devant élever seule son garçon adolescent, est attachante. Le récit est mené à la première personne, et l'on est plongé dans l'atmosphère du livre.

Je préfère ne rien dire en ce qui concerne l'histoire, car tout le charme de ce roman consiste à la découvrir avec Madeleine, l'héroïne.

Entre fiction et réalité, conte et poésie, roman et journal intime.

 


 
 
posté le 26-10-2008 à 19:20:13

Extras - Scott Westerfield

Attention ! Extras est le 4ème tome de la série. Le billet peut contenir des spoilers concernant les volumes précédents.

[Quatrième de couverture]

Grâce à Tally, les humains ont retrouvé leur liberté de penser, les villes connaissent un nouvel essor et les découvertes technologiques fleurissent. Parallèlement, les ressources commencent à manquer et une nouvelle hiérarchie se met en place : le rang facial. Désormais, il faut être célèbre pour obtenir des avantages. Le meilleur moyen d’y parvenir consiste à « claquer » un ragot croustillant sur son site personnel. Aya Fuse, une Ugly de quinze ans, décide donc de filmer les Rusées, des filles délurées qui cherchent bizarrement à rester anonymes. Au cours de son reportage sauvage, Aya fait une découverte tellement inquiétante qu’une fois « claquées », ses images la propulsent non seulement au rang de vedette mais provoquent en plus une véritable crise…

 

Après une excellente conclusion à la fin du troisième volume, Specials, il était normal de s'étonner en apprenant qu'une suite allait sortir. Mais ce tome, loin d'être lassant ou répétitif, explore un monde nouveau, une nouvelle époque. Dans un Japon futuriste et hanté par les nouvelles technologies, Aya, l'héroïne qui remplace Tally, cherche à se faire une place. Quitte à trahir ses amies.

 

Ce tome est donc tout à fait différent des autres, puisqu'il y a non seulement un changement de personnages, mais aussi un changement de lieu et de temps (cela se passe quelques années plus tard). Tally n'apparaît qu'après le milieu du livre. Elle paraît beaucoup plus froide et plus dure qu'avant, on ne la reconnaît malheureusement qu'à peine.

 

L'histoire met un peu de temps à démarrer mais ce n'est pas gênant, l'auteur décrit de nombreuses choses sur la ville et les personnages. On retrouve les Scarificateurs avec un peu de déception, ils sont les héros vivants du monde entier, mais sont fades et presque antipathiques. C'est un des seuls points négatifs du livre.

 

L'intrigue est palpitante, on ne s'ennuie à aucun moment (alors que les autres volumes avaient des longueurs). Il ne vaut pas Uglies, mais c'est quand même un bon moment à passer !

 

Voir aussi le billet de Brize et celui de Fashion.

 


Commentaires

 

1. Alwenn  le 26-10-2008 à 20:48:56  (site)

Il faudrait que je tente cette série. Depuis le temps que je lis des billets dessus, elle me semble pas mal...

 
 
 
posté le 26-10-2008 à 18:48:18

Oh, boy ! - Marie-Aude Murail

Simon Morlevent, 14 ans, et ses deux soeurs Morgane, 8 ans et Venise, 5 ans, sont orphelins depuis quelques heures. Ils jurent alors de ne jamais se séparer. Mais qui voudrait adopter trois enfants ensemble ? Peut-être Barthélémy, leur demi-frère irresponsable et homosexuel. Peut-être Josiane, plus ferme et intéressée exclusivement par la plus jeune des deux soeurs...


Dans ce roman très bien écrit et surtout très fort, Marie-Aude Murail aborde de nombreux sujets difficiles, avec la délicatesse qu'on lui connaît. L'histoire, simple au début, se complique au fur et à mesure, et l'on voit que le sort de la famille Morlevent va finalement bousculer plusieurs vies. Les différents personnages sont approfondis, chacun ayant son rôle dans l'histoire.

 

On s'attache aux héros, mais surtout à Barthélémy, qui va être le plus touché par l'arrivée de ces trois enfants dans sa vie. Il devra jouer le rôle de grand-frère, ce qui finalement ne lui déplaira pas... En parallèle, on suit aussi l'histoire d'Aimée, femme battue, et les pensées de la juge Laurence, accro au chocolat.

 

On passe du rire au larmes grâce à ce très bon livre, à qui on reprochera seulement d'être un peu trop tragique à certains moments.

 


 
 
posté le 21-09-2008 à 19:49:17

Simple - Marie-Aude Murail

 

[Extraits de la quatrième de couverture]

Simple dit "oh, oh, vilain mot" quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit "j'aime personne, ici" quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7,9, 12, B, mille, cent. [...] Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux ans d'âge civil. Trois d'âge mental.

 

Marie-Aude Murail aborde un thème difficile avec une habileté incroyable, et une douceur qui se ressent à chaque page. On s'attache à Simple comme on s'attacherait à un enfant, et l'on s'attache à Kléber, qui aime énormément son frère.

 

Simple est déficient mental et son père est persuadé qu'il faut le mettre dans un centre spécialisé, Malicroix. Kléber, par contre, n'est pas du tout de cet avis. Du haut de ses dix-sept ans, il décide de s'occuper tout seul de son "grand"-frère et loue un appartement en colocation avec quatre autres personnes : Corentin, Aria, Enzo et Emmanuel. Simple va bouleverser, sans s'en rendre compte, la vie de chacun d'entre eux.

 

On notera aussi la place très importante qu'occupe Monsieur Pinpin (son lapin en peluche) tout au long du livre : véritable compagnon de Simple, il sera son soutien, son aide, et avant tout son ami le plus fidèle.

 

Bref, c'est un très beau roman, plein de sincérité. Il m'a notamment rappelé un de mes livres préférés, "Mamie mémoire" de Hervé Jaouen, parlant d'une grand-mère atteinte d'Alzheimer.

 


Commentaires

 

1. chiffonnette  le 22-09-2008 à 21:37:57  (site)

C'est un roman que j'ai beaucoup aimé. Il parle avec beaucoup de tendresse de personnages pas tout à fait comme les autres. En fait, j'ai un gros faible pour Marie-Aude Murail et ses histoires!! ;-))

2. myli59115648  le 28-04-2009 à 13:23:08

superbe livre

3. myli59115648  le 28-04-2009 à 13:25:22

c'est un livre parfait pour les ados, qui parle de la maladie mental sans tabou et en riant. les personnage sont tous différent on peu se voir a traver certain personnage. un livre tres marrant qui est fai pour tous fille comme garcon.

 
 
 
posté le 14-09-2008 à 11:27:50

La Funeste Nuit d'Ernest - Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

                                        [Quatrième de couverture] 

Seul dans le noir, Ernest passe la nuit pour la première fois dans la maison de son grand-père, qu'il n'a jamais connu et dont il porte le prénom pour honorer la mémoire. Il a choisi la chambre juste à côté de celle de ses parents, mais il regrette un peu : elle donne directement sur le cimetière. D'autant qu'un volet claque avec insistance à sa fenêtre...

 

J'ai beaucoup aimé les dessins de ce livre. Les couleurs sont sombres, l'ambiance gothique, aussi le style est différent des autres albums qui sont, la plupart du temps, très colorés. L'histoire, par contre, est bien trop simple et l'énigme du Sphinx est placée à mauvais escient puisqu'il n'y a aucun rapport avec l'Egypte antique...


Cet album vous rappellera sans aucun doute l'Etrange Noël de Mister Jack (il y a d'ailleurs un clin d'oeil à ce film puisque Ernest dort avec une peluche le représentant). J'ai un faible pour les "doudous" du héros, notamment celui de Totoro...Bref.

 

A part ça, je pense que ce n'est pas un livre à donner aux trop jeunes, mais plutôt à ceux qui aiment les histoires qui font un peu peur. C'est une oeuvre intéressante !

 


Commentaires

 

1. Gaëlle  le 14-09-2008 à 15:04:14  (site)

J'adooore cet album!! et j'ai aussi craqué sur Totoro Sourire

2. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:15:23

Fine lines and wrinkles Cheap MAC Cosmetics are just among the many signs of skin aging. Aside from using anti wrinkle, mac makeup use make up to hide fine lines at the same time. When applied correctly, make up can effectively MAC BAGS hide creases MAC BLUSH and other blemishes on your skin that might make you appear five years older than your MAC Brush real age. However, when done the wrong way, it might make your wrinkles appear worse.

 
 
 
posté le 02-09-2008 à 09:37:17

Apolline et le chat masqué - Chris Riddell

[Quatrième de couverture]

Des chiens d'appartements disparaissent sans laisser de traces. Bizarre, bizarre...Qu'est-il arrivé à ces adorables toutous ? Apolline et monsieur Munroe sont sur une piste. Mais chut !...Ils ne doivent pas être repérés.

 

La couverture du livre, de couleur rouge et or, rappelle les reliures des anciens livres. Sauf que celui-ci est bel et bien destiné aux enfants ! Mais les sublimes dessins qui se trouvent à l'intérieur poussent les adolescents (et les adultes !) à le lire. L'histoire, simple, digne d'une petite intrigue pour les plus jeunes, permet de se concentrer sur les dessins tout en ayant hâte de découvrir la suite.

 

Tout en noir et blanc (avec de légères touches de rouge), les dessins sont fins et détaillés. Les images montrant les plans de la maison d'Apolline sont particulièrement belles. Quant à l'enquête, elle est bien menée jusqu'au bout. Apolline et monsieur Munroe sont tous deux attachants et malicieux.

Apolline a ces petites manies, ces petits détails qui font tout le charme d'un personnage...

 

 Bref, vous l'aurez compris, ce livre est vraiment très plaisant à lire !

Et si l'on en croit l'auteur, c'est le début d'une série...j'achèterai sûrement les autres tomes !

 

Gawou a lu en anglais et a adoré !

 


Commentaires

 

1. Gaëlle  le 03-09-2008 à 21:32:24  (site)

Merci pour le lien, c'est adorable!

 
 
 
posté le 30-08-2008 à 09:59:59

Miss Silver intervient - Particia Wentworth

[Quatrième de couverture]

Meade Underwood pleurait la mort de Giles, son fiancé qu'elle avait cru disparu dans un naufrage. Elle le retrouve, par hasard, mais il est devenu amnésique. Leur bonheur est en butte aux diaboliques machinations de Caroll Roland, une jeune comédienne sans vergogne. Jusqu'au jour où on la découvre morte... Il faudra la prodigieuse mémoire et l'infaillible sens de l'observation de Miss Silver, dont la ténacité aura même raison des réticences de la police, pour démêler de ténébreux chantages et venir à bout d'un assassin passé maître dans l'art du travestissement.

 

L'action se situe dans un immeuble. L'auteur nous fait découvrir chacun des personnages. Tous sont liés à l'étrange affaire, entre chantages, meurtres et complots. Les habitants voient l'un après l'autre leur quotidien être bouleversé. Le paisible endroit se transforme en un lieu où personne n'est à l'abri de rien...

 

La plus grande partie de l'histoire ne tourne pas autour de l'enquête, mais se concentre plutôt sur "comment va-t-elle arriver ?". Aussi, le décor est planté avec soin afin que l'apparition de Miss Silver soit fluide et logique. L'intrigue est captivante, le mystère paraissant de plus en plus flou et épais. Dans ce lieu où tout le monde paraît à la fois suspect et innocent, le coupable se fond dans la masse...On essaie tant bien que mal de trouver le menteur dans le flot de témoignages, mais seule réussira l'astucieuse Miss Silver. Un bon point de plus pour ce livre : les policiers ne sont pas des imbéciles, comme dans les Sherlock Holmes ou autres !

 

Aussi, lorsqu'on l'a commencé, il n'est pas question de lâcher ce roman avant la fin !

 


Commentaires

 

1. makeu[10  le 14-09-2012 à 05:17:32

Belly dance music is monster beats always associated with Middle Eastern Music. Improvisation of this genre has taken place with the introduction of various instruments, each of monster beatscheap monster beats which has their own specialty. Nonetheless, Belly dance music has to cheap beats by dre be such that it creates an electrifying and stimulating atmosphere and helps to ignite the fire both within the dancers and the audiences. The traditional Middle Eastern music instruments like tabl beledi, nakara, and a wide assortment of Eastern frame drums multiplies the real flavor of Belly dance.

 
 
 
posté le 24-08-2008 à 20:24:57

Mon nez, mon chat, l'amour et moi -Louise Rennison

 [Quatrième de couverture]

Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer ! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage, son nez !

 

On m'en avait parlé, de ce livre...Entre les critiques des magazines, les amies qui me vantaient sans cesse ce "livre trop génial" et les sites internet, oui, on m'en avait parlé...

 

Alors oui, j'ai craqué, et j'ai eu ce roman. J'étais ravie, d'ailleurs, de me retrouver avec ce journal-intime-d'une-ado-mal-dans-sa-peau entre les mains. Aussi ai-je commencé la lecture, pleine d'enthousiasme et espérant passer un bon moment comme j'en avais passé en lisant plusieurs tomes du "Journal d'une princesse", autre journal intime d'adolescente.

 

Aussi vous comprendrez quelle a été ma déception en arrivant à la fin du bouquin. "Rires assurés", qu'il nous dit, le Télérama. Oui, sûrement, une ou deux fois peut-être. "Drôle, tonique et léger, servi par un ton mordant.", approuve L'Hebdo des Juniors. Drôle ? Certes oui, la bêtise de l'héroïne finirait presque par être amusante. Tonique ? Ah mais oui, quoi de plus tonique qu'une ado qui passe son temps à écrire dans son journal intime pour raconter sa vie amoureuse...Léger ? On peut le dire. Carrément léger. Sans poids. Sans saveur. Faible. Oui, léger. "Des confessions hilarantes !", ajoute BIBA. J'ai déjà dit ce que j'en pensais.

 

Mais il faut bien avouer qu'elle est forte, la Georgia. A quatorze ans, aucun petit ami. Et soudain : miracle ! En à peine un an, elle en enchaîne trois d'un coup. Record battu, 20/20. Réalisme ? Zéro pointé.

 

Bon, j'avoue que quelques passages sont bien racontés et quelques anecdotes amusantes. Mais pour le reste...Les amours d'elle et de ses copines. Passionnant comme histoire, n'est-ce pas ? L'auteur a une imagination sans limites.

 


Commentaires

 

1. Alwenn  le 05-09-2008 à 19:58:56  (site)

Eh bien j'avoue que personnellement, j'avais à l'époque beaucoup aimé ce livre. Mais peut-être aussi y voyais-je mes jeunes années et même si Georgia est caricaturale, c'est tout à fait la représentation de l'adolescente que nous avons été, vue à travers le prisme de la maturité. En tout cas, du haut de mes 30 ans, ça m'avait fait beaucoup rire. Et j'ose même avouer que j'ai tous les autres tomes... mais que le filon s'essouffle et que du rire je suis passée au sourire. Mais c'est toujours un moment de détente quand je lis les aventures de Georgia Nicholson...

 
 
 
posté le 24-08-2008 à 20:05:38

Ludwig Revolution - Kaori Yuki

Quand des contes célèbres sont revisités par un mangaka, ça fait mal...

 

Ludwig est un jeune prince héritier qui décide de partir à la recherche de sa future femme. Etant d'une beauté sans pareille, rares sont celles qui peuvent lui résister. Mais lui est très difficile...

Il rencontrera donc plusieurs jeunes filles, chacune étant liée à un complot ou autre drame sordide...

 

Vous aimez Blanche Neige, Cendrillon et la Belle aux bois dormants ? Vous aimez les contes, les Happy End et les jolies histoires ?

Mais connaissez-vous le véritable caractère du Petit Chaperon Rouge ou de La petite gardeuse d'oie ? Rien n'est moins sûr. Je vous invite donc à vous plonger dans la lecture de cet incroyable manga...

 

Entre un univers gothique et sombre et des meurtres mystérieux ainsi que des enfants cachés qui pullulent, Kaori Yuki s'en donne à coeur joie. Le résultat ? Un véritable chef d'oeuvre, mêlant humour, suspens et romance. De nombreux personnages, tirés de contes plus ou moins connus, des histoires mystérieuses et originales, bref, un régal pour les yeux (dessin sublime) et un manga à ne pas rater !

 


Commentaires

 

1. fashion victim  le 30-08-2008 à 20:59:21  (site)

Ah, j'ai bien aimé ce manga, il est drôle, sombre et un peu pervers! Il paraît qu'il y a d'autres volumes : tu les as lus ?

2. AyusBooks  le 30-08-2008 à 21:13:22  (site)

@fashion victim => J'ai lu les quatre tomes de la série, mais apparemment il n'y a pas de suite encore sortie en France. Merci pour ton commentaire !

3. Gaëlle  le 02-09-2008 à 08:01:53  (site)

ah c'est drôle, je l'ai noté dans mes envies lecture tout récemment. Et ce que tu en dis me donne vraiment envie maintenant, ah ben c'est malin!!

héhé je plaisante, mais je sens que je vais aller à la librairie de mangas aujourd'hui, si je trouve le temps...

4. aniko  le 19-11-2008 à 13:58:27  (site)

salut Ayu's Books
comment vas tu??
moi ça va
j'aime beaucoup ce mangas il est géniale!!
j'ai lus que 4 tomes...
bon je vais te laisser
je te souhaite une bonne journée ^^
gros bisous
aniko

 
 
 
posté le 04-08-2008 à 11:34:20

Uglies, Pretties, Specials -Scott Westerfeld

[Contient des spoilers !]

 

A seize ans, les adolescents subissent une opération chirurgicale les rendant beaux. Ils deviennent ainsi des Pretties. Tally, quinze ans, va bientôt subir l'opération et l'attend avec impatience. Cependant, elle va se faire une nouvelle amie, Shay, qui lui apprendra que ce n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux à faire...

 

Le premier tome, Uglies, est pour moi le meilleur des trois. Le suspens est toujours présent, et on découvre petit à petit l'univers dans lequel évolue Tally. Pendant tout le livre, on se demande quel sera le choix de la jeune fille : rejoindra-t-elle les Pretties ? On est captivé du début à la fin, et on a vraiment pas le temps de s'ennuyer...

 

Dans le tome deux, Pretties, Tally a rejoint les têtes vides mais se donne à fond pour devenir "intense". Elle et son cher Zane enchaînent les péripéties (pour ne pas dire les gaffes), mais on s'ennuie quelques fois. Finalement, la fin du livre arrive rapidement quand même, et on a envie d'en savoir plus...

 

Le troisième tome nous dévoile une Tally métamorphosée, une Special sans pitié. Elle a en effet rejoint (de force) les Specials et est au service de Cable. L'auteur arriverait presque à nous convaincre que la scarification est une bonne chose...le début n'est pas accrocheur, je me suis ennuyée un bon bout de temps, jusqu'à ce que les aventures reprennent vraiment. La fin m'a bluffée. Le message écolo est vraiment bien trouvé, j'ai adoré !

 

J'attends donc Extras, le quatrième et dernier tome, avec impatience !

 


 
 
posté le 02-08-2008 à 17:11:29

L'Académie Alice -Tachibana Higuchi

Lorsque Hotaru part dans une école de surdoués, Mikan, sa meilleure amie, ne s'en remet pas. De plus, il existe d'étranges rumeurs sur cet établissement : les élèves y entrant n'auraient pas le droit de sortir et ni de voir leurs parents, et ne seraient pas des surdoués ordinaires...Aussi, Mikan décide de partir pour rejoindre son amie dans la mystérieuse Académie Alice.

 

Ce qui m'a attirée lors de la sortie du premier tome, c'est le style de la couverture (d'ailleurs très critiquée, pourtant je l'aime bien). Les dessins sont soignés, mignons et amusants. L'humour est très présent, dans chacun des tomes. L'histoire, quant à elle, se situe en deux partie : la vie dans l'Académie, et le mystère qui entoure Mikan (qui a été recueillie par son grand père.) Les personnages sont tous très originaux, notamment grâce à leur alice : il en existe de toutes sortes.

 

Il faut noter que le festival de l'Académie (qui commence au tome trois ou quatre, il me semble) est vraiment superbe. L'auteur nous décrit différents stands, passant du salon de thé aux inventions farfelues d'Hotaru. Un régal pour les yeux : les dessins sont très détaillés au niveau du décor !

 

Bref, vous l'aurez compris, je suis une vraie fan de ce manga, que je conseille aux plus jeunes (accessible dès dix ans je dirais, ce qui est rare pour un manga) comme aux plus grands !

 


 
 
posté le 02-08-2008 à 16:33:22

Ne t'inquiète pas pour moi -Alice Kuipers

Claire a quinze ans, elle dort de temps à autres chez une copine, fait les courses, nettoie la cage de Jeannot Lapin. Elle et sa mère se croisent rarement et communiquent grâce à de petits mots accrochés sur le frigo. Puis, un jour, la mère tombe malade. Leur vie paisible va être boulversée.

 

Ce roman est écrit de manière délicate et "vraie". L'auteur a trouvé une manière singulière pour traiter le thème du cancer. L'évolution de Claire est touchante : au départ, c'est une adolescente "banale", avec des parents divorcés et un petit ami bien gentil. Puis, au fur et à mesure, elle va commencer à s'inquiéter réellement pour sa mère et va devenir adulte. Les petits messages sont tous très différents, on remarque notamment que la mère en écrit des plus longs au style plus soigné, ce qui contraste avec ceux de Claire, généralement courts.

 

La fin est très émouvante. Les dernières pages sont belles à pleurer, ce que j'ai fait sans hésiter. (oui, je pleure facilement en lisant un bouquin...) Le livre est très court et se lit rapidement, ce qui pousse aussi à le relire tant il est beau et intéressant.

 

Voir aussi l'avis de Clarabel

 


Commentaires

 

1. sybilline  le 31-08-2008 à 13:39:51  (site)

J'ai déjà entendu parler de ce roman et je le lirais volontiers..
T'inquiète, tu n'es pas la seule à pleurer quand un livre est émouvant!!

2. liliba  le 03-09-2008 à 21:21:14  (site)

J'ai sangloté à la fin... et adoré ce livre ! (tu sais, il n'y a pas d'age...)

3. Tiphanya  le 28-06-2009 à 21:34:13  (site)

J'ai également pleuré à la fin. je trouve incroyable toutes les émotions que l'auteur transmet avec quelques phrases, très courtes et qui évoquent véritablement des post-it.

 
 
 
posté le 02-08-2008 à 12:34:05

Trois sucettes à la menthe -Robert Sabatier

[Ce livre est la suite de Les Allumettes suédoises. Ce commentaire contient des spoilers en ce qui concerne la fin du premier tome !]

 

Olivier quitte Montmartre pour s'installer dans l'appartement chic de son oncle Henri et de sa tante Victoria. Tandis que celle-ci s'efforce de lui apprendre les bonnes manières, lui regrette sa rue et ses amis qu'il a quittés. Il va faire la connaissance de ses deux cousins Jami et Marceau, et s'habituera peu à peu à vivre dans un milieu aisé...

 

Le style de Sabatier est toujours aussi agréable. Dans ce deuxième tome, il crée de nouveaux personnages pour notre plus grand plaisir. Nous suivons toujours le quotidien d'Olivier, et cette fois, le décor a bien changé. Loin de la Rue, de la chère Albertine et de l'argot, nous entrons dans un appartement très chic où l'enfant aura du mal à trouver sa place.

 

Tout est toujours raconté de manière très poétique. Chaque membre de la famille va s'attacher, peu à peu et de différentes manières, à Olivier. Le personnage le plus intéressant de ce tome est, cette fois-ci, Marceau. Adolescent malade et tourmenté, il est tantôt ange-tantôt démon, si bien que l'enfant ne sait pas trop quels liens l'unissent à lui. J'ai seulement regretté les personnages du tome un, que ce soit Mac, Bougras ou la belle Mado...

 

Le titre, quant à lui, est aussi bien trouvé que celui du tome un. Le fait de prendre des petits objets qui pourraient passer inaperçus malgré leur "importance" pour Olivier est très poétique.

 

 


 
 
posté le 02-08-2008 à 12:30:30

Les allumettes suédoises -Robert Sabatier

Dans les années trente, Olivier, jeune garçon de dix ans, habite la rue Labat, dans le quartier de Montmartre. Suite à la mort de sa mère, il devient orphelin et est recueilli provisoirement par son oncle Jean et sa tante Elodie. Tantôt déprimé à cause de sa solitude, tantôt joyeux grâce au soutien de ses amis, le jeune Olivier nous montre les beautés de sa Rue.

 

Sorti en 1969, Les allumettes suédoises a connu un incroyable succès. Et cela se comprend aisément. Le style est superbe, l'auteur utilisant de nombreuses comparaisons et citations. Sabatier décrit avec aisance la "vie dans la Rue", montrant différents métiers, rappelant le nom des stars de l'époque, expliquant les activités des jeunes "voyous" tels qu'Olivier et ses amis.

 

Mais le plus impressionnant est, pour moi, sa faculté à "peindre" différents personnages. En effet, aucun ne se ressemble, chacun ayant derrière lui un passé évoqué par bribes de temps à autres, chacun ayant un caractère bien marqué. Je vous avouerai que j'ai un faible pour ce cher Bougras. Insolent, moqueur, et toujours sans le sou, on le sent au-dessus des autres.

 

Les allumettes suédoises est suivi par Trois sucettes à la menthe et Les noisettes sauvages, que je commenterai dès ma lecture terminée. 

 

 


 
 
posté le 02-08-2008 à 12:19:42

La Gloire de mon père -Marcel Pagnol

 

    "Je suis né dans la ville d'Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers..."

Dès la première phrase, après un avant-propos remarquablement bien écrit, Marcel Pagnol nous invite à découvrir son enfance. Dans ce livre au style descriptif très plaisant est contée la jeunesse de l'écrivain : son quotidien, ses amis, sa maison de vacances...On s'attache bien vite au petit Marcel et à sa famille.

 

J'ai aimé le style de Pagnol, qui va toujours chercher les détails pour que l'on se rende mieux compte de la situation. Les dialogues sont plutôt courts mais cela ne gène absolument pas, les descriptions remplaçant largement ce qui aurait pu être dit. Certaines réflexions du petit Marcel sont fort amusantes, j'ai aussi beaucoup aimé sa manie de "collectionner des mots" :

"Ce que j'écoutais, ce que je guettais, c'était les mots : car j'avais la passion des mots; en secret, sur un petit carnet, j'en faisais une collection, comme d'autres font pour les timbres. J'adorais grenade, fumée, bourru, vermoulu et surtout manivelle : et je me les répétais souvent, quand j'étais seul, pour le plaisir de les entendre."

 

 

   Les situations se succèdent les unes après les autres, et l'on referme La Gloire de mon père après une partie de chasse mouvementée où l'on comprend enfin le titre. Dommage, ce roman est bien court. Mais heureusement, Pagnol a pensé à nous en écrivant une suite, Le Château de ma mère, que j'ai hâte de lire !

 


Commentaires

 

1. aniko  le 02-08-2008 à 17:13:33  (site)

salut
j'aime bien ce livre
il est géniale
je te souhaite de bon week-end!!
aniko

 
 
 
posté le 24-07-2008 à 15:44:27

Bienvenue sur mon blog !

Bienvenue sur mon blog !

 

Ici, je posterai mes critiques concernant des livres de toutes sortes, de bandes dessinées et de manga. Etant adolescente (treize ans actuellement), la majorité des ouvrages lus et commentés seront des romans jeunesse.

 

J'espère pouvoir partager mon "amour des livres" avec vous !


 


Commentaires

 

1. annielamarmotte  le 24-07-2008 à 16:13:08

pas trop mon registre mais je vais regarder....
bonne route

2. pelotte  le 26-07-2008 à 18:57:55  (site)

oui!
j'adors lire, c mon pastant favoris.
je lit les Jennifer vétérinaire
-le club des 5
-les roman
-les documentaires
-les bd
c bon pour notre sentée en plus.
bonne continuation a plus!

3. Sue  le 30-08-2008 à 17:10:51

Ai pris ton adresse sur le blog de Brize et ton petit coin est déjà intéressant. Mes félicitations . De plus, je vais déposer ton lien chez moi avec plaisir. (Si tu le veux bien entendu sinon tu me dis).
Bonne continuation et à bientôt.
Suzanne

4. sybilline  le 31-08-2008 à 13:37:28  (site)

Félicitations pour ton magnifique blog ! Je t'ai découverte grâce à Brize également et je passerai de temps en temps sur ton blog (surtout pour les ouvrages classiques)

5. Ayusbooks  le 02-09-2008 à 16:46:46  (site)

@Sue => merci, c'est très gentil !
@sybilline => merci à toi. J'espère que tu pourras apprécier mes billets ! ^^

6. Sue  le 02-09-2008 à 17:19:51  (site)

De rien c'est un plaisir.

7. liliba  le 04-09-2008 à 20:43:38  (site)

Bravo et longue vie à ce nouveau blog ! Je suis impressionnée par autant de lectures et la qualité de tes billets, surtout au vu de ton jeune âge ! Continue, c'est très prometteur ! Je reviendrais te faire un coucou de temps à autre.
Liliba

8. praline  le 17-09-2008 à 12:14:24  (site)

Bienvenue à toi ! et bravo pour ces premiers billets

9. cheap beats by dre   le 20-12-2012 à 02:48:45  (site)

more and more fashion like dr dre beats headphones.

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article